top of page

Digital Marketing Act 2024 et Google Business Profile : Ce qui changera peut-être en mars 2024





Aujourd’hui, M.Bougouin, Expert Produit Google depuis 2015 vous propose de revenir sur l’article qui a fait trembler tous les propriétaires de fiches établissements Google !


Tout d’abord, ce texte a été voté par le parlement Européen; pour en savoir plus sur les procédures et l’application des textes votés par le parlement européen en France, nous vous invitons à lire ceci : https://www.europarl.europa.eu/infographic/legislative-procedure/index_fr.html


Les textes seront officiellement adoptés par le Conseil en juillet (DMA) et en septembre (DSA).

Du reste, il faudra en passer par plusieurs étapes avant que le DSA et le DMA soient appliqués. Le DSA sera applicable dans l'Union européenne au 1er janvier 2024 au plus tard. Concernant le DMA, il s'appliquera six mois après son entrée en vigueur. Les entreprises identifiées comme étant des gatekeepers auront six mois maximum pour se conformer aux nouvelles obligations.


L’objectif principal est de cibler le contenu illicite et les contrefaçons; mais il est avant tout de lutter contre les marketplaces qui laissent vendre tout et n’importe quoi.


Plusieurs choses sont à retenir dans l’article en question :

Les places de marché ne pourront plus pousser leur offre en propre au-dessus de celle de leurs marchands tiers dans les résultats de recherche.

On a pu lire chez certains “spécialistes” du web que Google serait obligé de supprimer Google My Business. C’est, à mon sens, une interprétation de la règle qui permet de rédiger un article du style : “C’est la fin de Google My Business”, ce qui attire le clic et permet de vendre plus d’emplacements publicitaires sur le site auteur de l’article…


Prévoit on vraiment la fin de Google Business Profile en 2024 ?


Finalement, les articles “ C’est la fin de Google My Business” ont déjà 1 an, ils annonçaient simplement le changement de nom puis la fin de l’application au profit d’un usage différent sur Maps. Côté retour sur investissement et référencement, aucun changement.

Google Business Profile n’est PAS une Marketplace. Le seul problème qu’il pourrait y avoir concerne l’affichage dans le Knowledge graph pour une recherche exacte ( exact match ) mais là encore, Google ne pousse pas son produit, il choisit un affichage qui apparaît dans cet espace, parfois c’est Wikipédia qui prime, même pour une entreprise.

Rappelons aussi que l’usage de Google Business Profile ( Google My Business ) est gratuit; il ne s’agit pas d’un produit financier vendu par Google. Si c’était le cas, le texte ciblerait aussi l’adwords qui bénéficie d’un affichage plus qu’avantageux et qui est bien un produit payant de Google poussé en haut de la page par choix et volontairement.

Le référencement My Business tient plus du SEO que du référencement payant. Contrairement aux plateformes payantes que sont les pages jaunes ou autres supports. D’ailleurs, Google leur fait quand même la part belle en les affichant en tête de liste avec l’onglet : "Rechercher des résultats sur ".

Non, ce qui peut changer c’est la fonction Protection Google de la page Business Profile, mais là encore, c’est le seul produit publicitaire qui existe sur Google.

Dire que Google Business Profile est un “produit” qui abuse de sa position dominante et qu’il doit disparaître revient à dire que Google doit autoriser d’autres plateformes à faire du référencement payant type adwords sur son propre moteur de recherche…



Personne n’est obligé d’utiliser Google pour faire une recherche. Il existe de nombreux moteurs de recherches, que peu de monde utilise car ils sont moins performants…


Et si cela devait arriver ? Si Google My Business devait disparaître et devenir un site annuaire à part ???


C’est déjà le cas avec l’affichage Google Maps qui est de plus en plus plébiscité pour rechercher une entreprise. Google a déjà un annuaire géant, nous constatons chez nos clients une très forte hausse des recherches sur Maps à mettre en relation avec une baisse des recherches Search…

Plus d’affichage sur Maps = moins de recherches locales via Search.

Et sur Maps, il n’y aura pas d’annuaire concurrent.


Peu importe donc, puisqu’il suffira à Google de proposer différents affichages, un peu à la manière dont on vous propose de choisir votre moteur de recherche dans votre navigateur !


Cochez, décochez ou sélectionnez votre opérateur de recherche locale.


Et lequel irez vous choisir pour apparaître sous la barre de recherche ?

LE petit nouveau qui aura un système de validation peu fiable et peu d'expérience, qui sera sans aucun doute soumis aux reviews bombing et fake listing contre lequel Google peine à se débarrasser avec ses moyens colossaux ?


La réponse est non, vous continuerez d’utiliser Google Business Profile car vous savez que l’objectif de Google est de fournir les réponses les plus fiables possible et les plus optimales pour votre profil et non pour votre voisin qui n’a absolument pas les mêmes goûts que vous…


Mais qu’est ce qu’il y a d’autre dans cette loi :


Le texte les oblige également à autoriser l'accès à leurs données et à leurs algorithmes pour les chercheurs.


Autant demander à Coca -Cola la recette en leur agitant une amende de 10% sous le nez… ( et ce n’est pas le gouvernement américain qui demande mais l’Europe … )


Une fois la première amende mise en place commencera le volet juridique avec ses créations de jurisprudences et ses actions longues et douloureuses durant lesquelles rien ne bouge…


Ma conclusion

Pas de changement massif pour GPB qui est déjà un annuaire à part et qui n’est pas un “produit” de marketplace. Attention aux articles aux titres effrayants dont certaines plateformes sont friandes pour attirer le lecteur.







écrit par Nicolas Bougouin, Expert Produit Google Business Profile depuis 2015

publié le 07/12/2022


Source : https://www.lesnumeriques.com/vie-du-net/regulation-dans-l-union-europeenne-qui-sont-les-gatekeepers-de-l-internet-n158479.html

https://www.journaldunet.com/solutions/seo-referencement/1517005-mars-2024-r-i-p-google-my-business/






Comentários


Os comentários foram desativados.
bottom of page